Travaux

Salpêtre : traitement et prévention

salpetre

Le salpêtre prend une forme blanchâtre sur les murs et apparaît lorsque des problèmes d’humidité font surface sur les murs d’un bâtiment, les murs d’une maison (ancienne comme neuve), sur une terrasse ou autre.

Qu’est-ce que le salpêtre ?

Le salpêtre ou nitrate de potassium est constitué de sels minéraux qui apparaissent dans les eaux souterraines, les nappes phréatiques. Ce sel minéral s’installer sur les murs lorsque des remontées capillaires d’eaux font leur apparition dans la cave par exemple, ou suite à des infiltrations d’eaux de pluie (toiture, gouttière). Le salpêtre va se former sur les murs, créer des bulles, des effritements de peinture ou des décollements de papiers peints. Bon à savoir, il peut se déposer sur tous les types de surfaces : plâtre, béton, ciment, briques, briquettes, carrelage.

Identifier la source du salpêtre sur les murs

Si les formes blanchâtres font leur apparition sur le bas du mur, cela signifie que le salpêtre remonte du sol, que ce soit par le vide sanitaire, la cave ou le sol directement. Si les formes blanchâtres font leur apparition sur le haut du mur, c’est qu’une infiltration d’eau est apparue et donc une fuite a occasionnée ces dégâts. Dans certaines maisons mitoyennes, les fuites peuvent venir du voisin, il faut donc trouver la source de la fuite pour remédier rapidement au problème.

Quel traitement pour le salpêtre ?

Le traitement préventif du salpêtre

Le premier conseil est de procéder à un traitement préventif, en vue d’éviter un dépôt du salpêtre qui pourrait occasionner de sérieux dégâts et faire grimper la facture des travaux. L’humidité est problème récurrent dans de nombreuses maisons, il est donc conseillé lorsque la maison est naturellement humide ou exposée à l’humidité de traiter en prévention le salpêtre.

La première solution est de traiter l’humidité avec un déshumidificateur dans les pièces concernées, les modèles électriques sont certes plus chers mais beaucoup plus efficaces que les modèles manuels.

Si le problème d’humidité provient d’une cave, d’un sous terrain ou d’un vide sanitaire inondé, il convient de procéder à un drainage avec une pompe. Ce drainage peut durer quelques jours, quelques semaines et pour certaines habitations plusieurs années, notamment pour les maisons étant bâties sur des terrains avec la présence de sources à proximité.

Enfin, l’isolation de la chape de la maison est la meilleure solution pour limiter les remontées d’humidité, c’est désormais systématique dans les nouvelles habitations répondant à la règlementation RT2012 au minimum. Ils appliquent une membrane d’étanchéité pour stopper la remontée d’humidité, ce que l’on appelle également le film sous-dalle polyethylène.

Le traitement curatif du salpêtre

Le traitement curatif est plus compliqué et souvent plus coûteux car suivant le niveau des dégâts, les actions seront plus ou moins importantes. Il faut tout d’abord stopper la propagation du salpêtre car ce sel minéral peut se « propager » par simple contact, d’un mur à un autre. S’il s’agit de plâtre, il faudra malheureusement le remplacer car le salpêtre a probablement « infecté » la plaque dans toute son épaisseur, un nettoyage en surface ne sera pas suffisant. Concernant les peintures et le papier peint, il faut tout retirer pour ensuite frotter avec une brosse à poil dur et du détergent (eau de javel, acide chlorhydrique dilué dans de l’eau) à utiliser avec des gants. Pour les plus écologiques d’entre vous, le savon de Marseille reste une bonne alternative, à condition de répéter l’opération deux fois pour éliminer toutes les traces.

Un rinçage de la surface est impératif (ciment, béton, carrelage) pour bien nettoyer la surface et éviter la prolifération du salpêtre. Le nettoyage est la phase la plus importante car une surface mal nettoyée entrainera de nouvelles apparitions de salpêtres.

Les étapes du traitement :

  • Retirer les parties abîmées (plâtre, peinture, papier peint, carrelage…)
  • Frotter avec une brosse à poil dur et du détergent (ou savon de Marseille)
  • Rincer abondamment à l’eau claire
  • Réparer les dégâts (enduit de rebouchage, repeindre, reposer du papier peint, refaire les joints de carrelage…)

En matière de matériaux, pensez à prendre des peintures anti-humidité et à appliquer un produit anti salpêtre (Sika ou autre marque) sur les surfaces concernées afin d’éviter une nouvelle prolifération du salpêtre.

Laisser un commentaire