Travaux

Mérule : traitement et prévention

Mérule : traitement et prévention

Le mérule désigne le champignon parasite des bois comme les poutres et les madriers. Pourtant, celui-ci est lignivore, il endommage les charpentes sur lesquelles il pousse et se développe. De cela, il peut contribuer à l’écroulement d’un mur en bois et à la chute d’un bâtiment composé des bois lorsqu’il est en abondance et couvre une surface importante. De même, il peut provoquer l’apparition des problèmes respiratoires tels que l’asthme et les allergies. Ainsi, il est urgent et vital de remédier à cette maladie des bois.

La prévention du mérule

Le mérule est une sorte de petit végétal cryptogame vivant et croissant sur les bois. Comme celui-ci est un parasite offensif, il s’en prend au bois, par conséquent, ce dernier pourrit. En outre, pour réussir à le prévenir, selon le philosophe, pour connaître la fin, il faut d’abord se rendre compte de l’origine. En effet, le mérule se forme et se multiplie dans des milieux non ventilés et humides ; c’est la condition favorable pour son développement. Pourtant, cette maladie des bois semble facile à reconnaître d’après ses symptômes. Premièrement, pour le diagnostiquer, il faut s’informer que la dégradation est progressive. Le mérule commence par changer la couleur du bois ; dans un environnement sombre, la couleur est blanche ; dans le milieu éclairé et recevant de lumière, la couleur est marron. Par la suite, il forme des petites fentes creusées ou des petites ouvertures à la surface du bois. Par conséquence, le bois finit par se décomposer et s’en aller en poussière.

Ensuite, maintenant que l’origine du mérule est découverte, il sera facile d’éviter son apparition et son développement. Premièrement, les pièces dans lesquelles les charpentes sont conservées doivent être bien aérées. La cave humide n’est pas un endroit approprié pour les loger, il faut plutôt choisir le garage. D’autre part, comme l’excès d’humidité sur le bois entraîne l’apparition du mérule, il convient d’adopter un déshumidificateur ou un absorbeur d’humidité pour abaisser le taux d’humidité dans la pièce. Parfois, ce sont les fuites d’eau de plomberie et de toiture qui cause l’augmentation du taux d’humidité dans la pièce. Alors, il s’agit de les repérer et les réparer. D’ailleurs, la plupart des vernis imperméables sont capables de retenir l’eau, donc, il faut éviter d’utiliser ces produits, il est préférable d’opter pour les vernis classiques.

Les traitements adéquats

Il ne s’avère pas facile de se débarrasser du mérule. Quelques méthodes ordinaires sont à éviter pour prévenir le développement du champignon. Certains charpentiers ont tendance à entamer la surface atteinte en la frottant. Alors que ces gestes permettent de multiplier le mérule parce que ses spores ne sont pas éliminées, il se trouve maintenant dans l’atmosphère et il va se développer sur un autre bois. Aussi, quoique l’eau de javel se montre très fiable pour désinfecter certaine surface, elle n’est pas capable de faire disparaître les champignons.

Ce qu’il faut faire pour supprimer entièrement ses rhizomes et ses spores, c’est de mettre ensemble tous les bois contaminés et les faire consumer par le feu. De la même manière, toutes les surfaces atteintes doivent être frottées avec une brosse métallique. Puis, elles seront traitées par le jet de flamme produit par le chalumeau pour éliminer les spores libérées et les restes des rhizomes.

Ensuite, des produits de traitement sont indispensables au traitement du mérule. Il faut faire appel au fongicide. Ce produit anti-mérule est en mesure de détruire toutes sortes de champignons sur les bois. Pour cela, l’utilisateur n’a qu’à injecter et pulvériser la solution sur les bois contaminés.

Mérule : traitement et prévention
5 (100%) 5 votes

Laisser un commentaire