Travaux

Fibrociment et amiante

toiture amiante

Les plaques de Fibrociment, c’est-à-dire du ciment avec de l’amiante, étaient très utilisées autrefois pour couvrir les toitures des bâtiments et de certaines maisons, simplement les découvertes des effets négatifs sur la santé de ces plaques de fibrociment nécessite désormais d’utiliser d’autres matériaux.

Les toits en fibrociment

Les toits en fibrociment sont très répandus dans l’Hexagone et bon nombre de bâtiments comme de logements sont encore équipés de ces plaques ondulées cassantes, étant fabriquées à base de ciment et d’amiante. Simplement, les révélations sur le danger de l’amiante ont poussé les fabricants à utiliser de nouveaux matériaux moins nocifs pour la santé mais aussi de recourir à des règles de sécurité pour assurer le désamiantage d’une toiture.

Que dit la loi sur les plaques de fibrociment ?

La législation est claire à ce sujet puisqu’un décret prévoit depuis 1997 l’interdiction de l’amiante (peu importe la variété de fibres considérée) et des produits en contenant (décret n°96-1133 du 24 décembre 1996 modifié). Il y a deux volets, l’un étant lié à la protection de la population, il implique donc de faire contrôler les logements équipés de fibrociments et de tenir à jour un dossier technique. Il y a un second volet qui concerne la protection des travailleurs, ces derniers doivent être protégés en cas de travaux de retrait et d’encapsulage de l’amiante. A noter que les entreprises chargées des travaux de retrait et d’encapsulage doivent obtenir une certification auprès des organismes certificateurs accrédités (arrêté du 14 décembre 2012).

Comment remplacer et se débarrasser des plaques de fibrociment ?

Ces plaques étant très contrôlées et surtout nécessitant un traitement spécifique, il n’est pas possible de procéder soi-même au désamiantage car les déchetteries classiques n’accepteront pas ces plaques constituée de ciment et d’amiante. Il faut donc recourir à un professionnel pour effectuer les travaux de retraits, ces derniers seront équipés d’une combinaison et d’équipements permettant une protection contre les résidus d’amiante et les déchets seront directement déposés dans un centre spécialisé pour le traitement de l’amiante. A noter que ces plaques doivent être soigneusement emballées et protégées pendant le transport afin d’éviter des projections de poussières dans la nature.

Laisser un commentaire