Piscine

Autoconstruction de piscine ou pisciniste : le match

piscine

Qui ne rêve pas d’avoir une piscine privée ? Deux solutions s’offrent aux particuliers lors d’un projet de construction d’une piscine : s’aventurer dans un projet d’autoconstruction ou faire appel à un pisciniste professionnel. Pour prendre la bonne décision, il convient d’étudier plusieurs paramètres.

Est-il possible de construire sa piscine soi-même ?

Construire soi-même sa piscine est tout à fait possible grâce au concept de piscine en kit. Les fournisseurs mettent à disposition tous les matériaux et les outils nécessaires pour fabriquer une piscine de A à Z sans l’intervention d’un pisciniste. Internet peut aussi être utile pour obtenir des conseils de pro sur les piscines.

Que faire et par où commencer ?

Avant de faire quoi que ce soit, il est indispensable de se poser certaines questions. Quel est le type de piscine idéal ? Quel est le budget à prévoir ? Quelles sont les démarches administratives à suivre ? Cela permet d’étudier la faisabilité du projet piscine. Les piscines en kit existent en différents modèles : hors-sol, enterré, semi-enterré et en coque. Elles coûtent moins cher que les piscines classiques. S’ajoute à cela leur installation qui est beaucoup moins compliquée. Quel que soit le type de piscine à construire, le respect de certaines démarches administratives demeure indispensable du moment qu’elle mesure plus de 10 m² et que son installation s’étale jusqu’à une période de 3 mois dans l’année. Le permis de construire concerne uniquement les constructions de plus de 100 m². Si la surface du bassin est en dessous de 100 m², une simple déclaration préalable des travaux suffira.

Quelques étapes à suivre pour construire une piscine

Pour construire une piscine semi-enterré par exemple dans le respect des normes en vigueur, il est très important de vérifier les contraintes liées au terrain. Le choix de l’emplacement de la piscine est crucial. Le terrassement, le drainage, le coulage du radier, l’installation de diverses pièces et le remblaiement comptent parmi les principales étapes de la construction de piscine. Il existe plusieurs techniques pour réaliser une piscine en kit. Celle constituée de coffrage modulaire est parmi les plus répandues et compte parmi les moins chères. Certains fournisseurs proposent aussi des piscines en kit formées de panneaux modulaires ou de coffrages en polystyrène.

L’intervention d’un pisciniste

Les caractéristiques de certaines constructions ne permettent pas aux particuliers de concrétiser leur projet piscine eux-mêmes : tel est le cas de la piscine naturelle. Il s’agit d’un modèle vraiment à part soumis à ses propres règles de construction et d’entretien. L’intervention d’un pisciniste permet d’obtenir un devis gratuit relatif à la réalisation du projet. Ce professionnel est aussi obligé de garantir ses œuvres. Il a l’obligation de garantir les malfaçons et les défauts pouvant affecter la piscine. Dans les deux cas, il doit corriger ses erreurs pour que ses clients puissent profiter d’une infrastructure de qualité et respectueuse des normes de sécurité en vigueur. En plus des travaux de construction, il peut aussi prendre en charge l’entretien et la rénovation de la piscine. Pour cela, l’établissement d’un contrat d’entretien de piscine demeure indispensable.